assurance jeune conducteur voiture puissante
JPblogAuto Assurance Assurer un véhicule puissant quand on est jeune conducteur

Assurer un véhicule puissant quand on est jeune conducteur

assurance jeune conducteur voiture puissante

Les jeunes conducteurs sont ceux qui viennent d’obtenir leur permis de conduire. En principe, ils n’ont que peu d’expériences en matière de conduite. Ils utilisent souvent leur premier véhicule. Ce statut de jeune conducteur est loin d’être un atout, surtout pour les compagnies d’assurances. Ces jeunes ont généralement du mal à assurer leur véhicule puissant à cause des dissuasions des assureurs. Pourtant, l’assurance auto est un impératif qui s’applique à tout propriétaire d’un véhicule à moteur.

Les voitures puissantes intéressent aussi bien les jeunes conducteurs que les plus expérimentés dans le domaine. Assurer un véhicule puissant quand on est jeune conducteur se trouve être un véritable casse-tête. Quelles sont les raisons de cette situation ? Quelles en sont les solutions ? Découvrez les informations complètes sur ce sujet ci-dessous.

Assurer une voiture puissante est toujours coûteux

Tout d’abord, quelle que soit la catégorie du conducteur, débutant ou expérimenté, assurer une voiture puissante est toujours très cher. La motorisation est un critère important pour les compagnies d’assurances dans la fixation des primes. Plus le moteur est puissant, plus la cotisation d’assurance augmente. En principe, une voiture est puissante à partir du moment où son moteur atteint six chevaux fiscaux. C’est le cas par exemple du véhicule Peugeot RCZ, Mégane RS, Clio RS ou encore du BMW Série 1.

Ces types de voitures sont considérés comme les plus risqués. Ils causent ainsi plus d’accidents que les autres modèles de véhicules. Les risques de vol ne sont pas non plus rares, sachant que ces voitures sont très convoitées.

Enfin, comme le prix d’achat d’une voiture puissante est assez élevé, les conducteurs sont souvent tenus de privilégier l’assurance tous risques. Pourtant, ce type de garanties demande généralement une prime plus onéreuse.  Ainsi, les assureurs évaluent tous ces paramètres et cela rend les cotisations plus conséquentes.

Les jeunes conducteurs sont classés plus à risques

Ceux qui ont obtenu leur permis de conduire depuis moins de trois ans sont qualifiés de jeunes conducteurs. Sont aussi classés dans cette catégorie les conducteurs sans assurance depuis au moins trois ans. Ces automobilistes sont dans la plupart des cas des jeunes avec des habitudes routières dangereuses. Les chiffres des accidents de ces conducteurs novices sont plus qu’alarmants. Chaque année, 21 % des personnes tuées lors des accidents de routes sont des jeunes conducteurs. Ils sont aussi nombreux dans la liste des blessés. Ainsi, les compagnies d’assurances prennent en compte le fait d’être jeune conducteur pour établir la prime.

Quelles sont les éventuelles conséquences de la combinaison de ces deux éléments ?

Lorsque ces deux éléments, c’est-à-dire le fait d’être jeune conducteur et d’assurer un véhicule puissant, sont réunis, il y a certains effets. Le jeune conducteur est confronté à quelques soucis devant la compagnie.

Soit, celle-ci refuse catégoriquement de l’assurer. Soit, elle propose une assurance avec des primes exorbitante, de quoi pousser le jeune conducteur à renoncer. En effet, une cotisation très chère n’est pas encourageante. Le jeune conducteur est amené à payer le double de la prime d’un conducteur expérimenté. Si ce dernier paye par an un peu plus de 400 euros, la prime d’assurance du conducteur novice peut dépasser largement les 900 euros durant une année.

Quelles sont les solutions pour réduire le montant de l’assurance ?

Lorsque vous êtes jeune conducteur et que vous souhaitez assurer votre voiture puissante, vous pouvez échapper à la prime trop chère. Voici les solutions qui s’offrent à vous :

Opter pour la conduite accompagnée

Dès que vous vous préparez à obtenir un permis de conduire, il faut choisir la formation à la conduite accompagnée. C’est une option plus rassurante. En effet, les apprentis accompagnés commettent moins d’accidents que les apprentis classiques. Les assureurs prennent en considération ce point et peuvent réduire la prime jusqu’à la moitié.

Sélectionner un véhicule puissant d’occasion

Un second point qui peut aussi diminuer le montant des primes d’assurances est le fait de choisir un véhicule puissant d’occasion. Le coût d’achat est plus abordable qu’un véhicule neuf, ce qui va influencer le coût de l’assurance. Vous pouvez avoir une réduction sur le contrat d’assurance.

Opter pour des garanties moins coûteuses

Lorsque vous conduisez une BMW Série, vous n’êtes pas obligé de choisir l’assurance tous risques. En effet, ce type d’assurance est la plus onéreuse proposée par les compagnies d’assurance. Vous pouvez choisir d’autres garanties pour compléter l’assurance au tiers.

De nombreux jeunes conducteurs choisissent la formule intermédiaire, afin de maîtriser le coût de l’assurance. Puis, il y a aussi la possibilité d’assurer la voiture puissante au kilomètre. En général, c’est parfait pour un jeune conducteur, car il ne roule pas beaucoup pendant une année. Voilà quelques astuces permettant de trouver une assurance auto correspondant aux besoins du jeune conducteur d’une voiture puissante.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post